Français

Soutien et inclusion des élèves présentant des difficultés d'apprentissage à la DSG


Inclusion à la DSG

Tous les élèves ne présentent pas les mêmes capacités d’apprentissage. Certains élèves font face à certaines difficultés et la DSG s’efforce à y répondre individuellement.

L’élaboration d’un plan de soutien individuel joue notamment un rôle central dans ce processus. Les parents discutent tout d’abord avec le·la maître·sse de classe, l’éducateur·rice spécialisé·e ou le·la délégué·e à l’inclusion de la situation d’apprentissage. Ils établissent ensuite ensemble un plan de soutien dans lequel sont consignées et documentées les mesures d’aide concrètes que la DSG peut apporter ainsi que le soutien extra-scolaire nécessaire. Une fois le plan élaboré, le·la maître·sse de classe informe ses collègues, enseignant·es spécialisé·es pour la bonne mise en œuvre du programme.

En fonction du profil de l’élève, il est également possible de demander à ce que ce dernier soit réorienté à la « Realschule ». Dans certains cas, il peut aussi s’avérer nécessaire que des objectifs d’apprentissage spécifiques soient établis, différents de ceux de la classe.

Depuis le début de l’année scolaire 2021-2022, une enseignante spécialisée travaille à la DSG à l’élaboration de plans de soutien et la coordination d’autres mesures d’aide pour les élèves ayant des besoins particuliers. Elle a la possibilité d’observer les élèves en classe et travaille en collaboration avec les parents, les enseignant·s et, le cas échéant, les accompagnateur·ice·s d’apprentissage.

Les mesures préventives et la détermination du niveau d’apprentissage des élèves sont particulièrement importantes dans les classes 1 à 4 (3P à 6P HarmoS). Les élèves peuvent temporairement bénéficier d’un soutien ciblé pour progresser dans leur apprentissage et ainsi suivre le niveau du reste de la classe.

Les mesures d’aide sont déterminées individuellement et peuvent par exemple être: un temps supplémentaire pour les examens écrits (sur demande jusqu’aux examens « d’Abitur » inclus), l’autorisation d’utiliser des supports technologiques (par exemple des applications sur téléphone portable pour zoomer le contenu en cas de problèmes de vue, surveiller la glycémie en cas de diabète, écrire au clavier en cas de dysgraphie…), la suspension de la notation en orthographe en cas de dyslexie (au maximum jusqu’en 9ème année).

Très concrètement, il faut voir quelles mesures sont véritablement utiles à l’apprentissage de l’élève et pour combien de temps.


L'équipe

Vous avez des questions à ce sujet ? N’hésitez pas à prendre contact avec notre équipe:

 ida masoner fieber

Mme Corinna Wolk (enseignante spécialisée) et Mme Ida Masoner-Fieber (Enseignante formatrice en dyslexie et dyscalculie et responsable de l’inclusion scolaire)

Mme Corinna Wolk Mardi de 13h30-14h15 wolk.corinna@dsgenf.ch
Mme Ida Masoner-Fieber Mercredi 12h25-13h10 masoner@dsgenf.ch

Documents utiles

Notification
Info