Français

Programme de parrainages


Qu'est-ce que c'est?

Contrairement aux écoles en Allemagne, la DSG est soumise à de très importantes fluctuations. Environ 30 % des élèves quittent l’école ou arrivent en cours d’année scolaire.

Nous connaissons tous ici l’impact d’un tel déménagement sur l’ensemble de la famille : Il y a l’adaptation au nouveau lieu de travail, le stress des cartons, de la recherche d’un logement, de l’emménagement et de la nouvelle installation et de toutes les autres formalités contraignantes. Mais à côté de tout cela, nous souhaitons bien sûr pour nos enfants qu’ils se sentent bien le plus vite possible dans la nouvelle école, qu’ils se fassent de nouveaux amis, qu’ils s’intègrent et qu’ils se débrouillent le plus vite possible avec la nouvelle langue, les nouveaux programmes, les coutumes étrangères et les nouveaux contacts. Aussi, une famille de la future classe des nouveaux arrivants les contacte le plus tôt possible pour les soutenir.

Il suffit souvent d’un court appel téléphonique, d’un Email : „Pouvons –nous vous aidez? Avez-vous des questions?„ pour déclencher une immense soulagement. De nombreux soucis se dissipent, les problèmes trouvent une solution et la famille se sent accueillie. Les enfants font aussi connaissance, et l’angoisse du premier jour d’école tombe. On sait alors : „il y a là quelqu’un avec qui j’ai déjà chatté,  je connais déjà son visage, et on a déjà aussi parlé du prof principal. (Nous avons eu le cas où la famille n’est finalement pas venue, mais les jeunes ont continué activement à échanger sur internet).

Même des familles originaires de Genève par exemple et qui envoient leur enfant à la DSG à cause des langues, apprécient cette opportunité, car le système scolaire allemand au début a aussi bien des mystères. (Quoi? Les manuels scolaires ne sont pas fournis? Comment pouvons-nous nous les procurer?


Comment ça fonctionne ?

Dès que le secrétariat envoie une confirmation d’inscription à la famille, il communique les informations à la direction de l’association scolaire. Nous essayons alors de trouver, dans la future classe de l’élève, une famille vivant à proximité, ou dont l’enfant, dans le meilleur des cas, est aussi un garçon / une fille. La famille nouvellement inscrite peut alors prendre contact avec celle trouvée par l’association. Ceux qui ont déjà bénéficié de cette expérience, seront certainement disposés à parrainer un jeune l’année suivante.

Notification
Info